Ce phénomène optique par lequel certains objets et certains êtres vivants semblent changer de couleur en fonction de l’angle d’éclairage ou de vision, est très courant dans les différents éléments du quotidien : depuis les ailes de mouches ou de papillons aux bulles de savon, gouttes d’huile ou CD. Par son spectaculaire visuel, cet effet a fait son chemin dans le design et l’architecture, créant des espaces et des objets qui adoptent toutes les nuances de l’arc-en-ciel en dessinant des similarités avec le futurisme et les nouvelles technologies.

Nous voulons partager notre fascination pour ce phénomène appliqué aux espaces architecturaux, à l’architecture d’intérieur ou au pur design industriel. Profitez-en !

Bureaux

– Confidentialité –

Une utilisation spectaculaire de cet effet est réalisée au bureau d’architecture A + I pour les bureaux de L.A. de Canvas Worldwide. Pour assurer une certaine intimité à une salle de conférence dans un bureau ouvert, ils ont utilisé le verre dichroïque qui reflète la lumière intentionnellement ce qui rend difficile de voir l’intérieur de l’extérieur, mais facile l’extérieur de l’intérieur.

Bureaux

Magasins

– Expérience –

L’architecte Frida Escobedo a su transférer l’essence des peintures murales colorées du quartier Wynwood de Miami à l’intérieur du magasin phare de Aesop. Selon l’angle du soleil et son intensité, les tons changent tout au long de la journée, générant une sensation de mouvement perpétuel qui rend l’expérience du visiteur unique.

experiences

Structures

– Possibilities –

La structure sinueuse conçue par l’étude Selgascano pour « Serpentine Gallery » 2015 à Londres est un chef-d’œuvre de l’utilisation de l’iridescence. Construite à partir de plastiques ETFE foncés et translucides de couleurs variées, la double couche du pavillon avait des « couloirs secrets », à travers lesquels il était possible d’accéder aux espaces intérieurs inspirés par le réseau chaotique du métro de la capitale anglaise.

structures

Mobilier

– Subtilité –

La designer espagnole Patricia Urquiola a présenté au « Salone del Mobile » à Milan une nouvelle collection de meubles qui utilise comme matériau une sorte de verre irisé. L’inclinaison des plaques de verre fait en sorte que chaque pièce est perçue de couleur différente selon l’angle d’où elle est vue, en générant des possibilités infinies pour chaque élément.

mobilier

Communiquez-nous